En raison des circonstances changeantes du propriétaire, vous trouverez une offre extrêmement lucrative ci-dessous, que vous ne trouverez certainement pas tous les jours.

La chose la plus importante d’abord: La société est vendue à la valeur nominale de la S.A.R.L., c’est-à-dire pour CHF 70’000.-.

Il s’agit d’une marque de 5 ans dans un marché de niche qui a été construit avec prudence et avec ses propres ressources financières (à l’exclusion des prêts bancaires). La propre marque produit des chaussures et accessoires à la mode pour les jeunes femmes et les femmes qui sont restées jeunes dans l’esprit. La marque a une très forte présence dans les médias sociaux (Instagram et Facebook) et dispose d’une large clientèle.

La marque est principalement distribuée via sa propre boutique en ligne,spécialement programmée par des spécialistes, optimisée pour les mobiles et peut également gérer des volumes de commandes élevés. En outre, il y a même eu la possibilité d’exécuter un shop éphémère dans un grand centre commercial. Un résultat d’exploitation pouvant atteindre près de CHF 400 000 pourrait être réalisé en un an.

La marque est maintenue par une société à responsabilité limitéequi a été fondée en janvier 2016. La société existe depuis plus de 3 ans et a une cote de crédit impeccable. Derrière la société est une personne de confiance (Dr iur.), qui est très impliqué dans l’entreprise en ligne et a écrit une thèse de doctorat sur le commerce électronique.

En plus de la S.A.R.L., la vente comprend les nombreux contacts d’affaires,le savoir-faire existant,la boutique en ligne,l’entrepôt, les comptes de médias sociaux,la clientèle et bien plus encore. La raison de ce prix relativement bas est que l’entreprise n’est actuellement pas active. Les produits et articles existants sont logés dans une salle de stockage, de sorte que la boutique peut être redémarrée à tout moment.

Il serait maintenant parfait de trouver un(e) nouveau-(elle) propriétaire qui a un intérêt à ne pas avoir à tout reconstruire lui-même, mais à souhaiter utiliser les nombreuses fondations existantes pour gérer sapropre marque.

Pour des raisons fiscales, une vente est prévue jusqu’à la fin de 2019.